Pierre de Bourgogne
Pose de dallage collé (int. ou ext.)

Pose de dallage collé (intérieur ou extérieur)

Pour la réaliser, il faut que le support soit complètement sec et propre et d’une planéité telle qu’il n’y ait pas de creux supérieur à 7 mm sous une règle de 2 m. La pose directe ne doit pas s’effectuer sur un plancher béton récent de moins de 28 jours. On dit que le support doit être vieux d’autant de semaines qu’il a de cm d’épaisseur. Cette règle ancienne peut ne plus s'appliquer aujourd'hui, les bétons modernes sèchent plus vite et autorisent la pose de dalle à partir du moment où le béton est sec et a au minimum 21 jours.

La pose se fait au mortier colle adapté au matériau pierre, et bénéficiant d’un avis technique favorable. Il est nécessaire de vérifier sa compatibilité avec la pose de pierre naturelle pour éviter des problèmes de tâches ou d'efflorescences. La température pendant l’exécution doit être comprise entre 5 et 30° C. Utiliser exclusivement des colles de couleur claire, crème ou blanche, pas de colle grise, et répondant spécifiquement à un usage pour pierre naturelle. Les marques suivants sont excellentes : MAPEI, LAFARGE, WEBER.

La pose à joint nul est interdite. Les joints (5 mm de largeur minimum en extérieur et 2 mm en sol intérieur) seront réalisés 24h minimum après la pose des dalles. Ils sont garnis d’un mortier de ciment adapté à la pierre fortement dosé (300 kg/m3), ou d’un mortier préfabriqué prêt à l’emploi (vérifier la compatibilité en pose extérieur). Le jointoiement se fait joint par joint, avec une spatule, nettoyage au fur et à mesure avec une éponge et de l'eau propre. La pose jointive est interdite. Vous pouvez également utiliser la "Jointoyeuse LAPORTE", outil électrique portatif, destiné à la confection des joints de dallages, de 5 à 25 mm de large. Consulter le site internet de la société Laporte Environnement. Il permet un gain de temps supérieur à 50% lorsque l’utilisation de barbotine est proscrite de par la porosité du dallage.

Fractionner la surface par des joints souples du commerce de 5 mm minimum de largeur, disposés tous les 40 m2 en intérieur, 20 m2 en extérieur. (voir remarques ci-dessus suivant si pose intérieure ou extérieure). Les joints de dilatation et de retrait du gros-œuvre doivent être exécutés dans la forme, dans le mortier de pose et dans le revêtement. Les joints de fractionnement eux ne sont traités que dans l’épaisseur de ces deux derniers. Les joints périphériques seront de 5 mm pour un sol chauffant et de 3 mm pour les autres cas.

La surface maximale des dalles est limitée à 3600 cm2 avec un élancement (rapport longueur sur largeur) limité à 3. La longueur maximale admise des dalles est limitée à 800 mm en sol intérieur et à 600 mm en sol extérieur. L'épaisseur peut varier en fonction de la résistance moyenne à la flexion des pierres, de 10 à 40 mm.